Éthique et écologie, une nouvelle vision pour les marques.

Constat : Les consommateurs se tournent vers une consommation plus responsable.

De plus en plus de consommateurs préfèrent consommer des produits provenant d’entreprises dont les valeurs correspondent aux leurs. La transparence des entreprises, les conditions de travail de leurs salariés ou encore le bien être animal impact de plus en plus la décision des consommateurs.

Et du côté des marques ?

Mode, cosmétique, boisson…de nombreuses marques ont décidés de se lancer.

Pour commencer, côté mode : le groupe Inditex souhaite investir dans l’innovation et la durabilité. Leur objectif pour 2025 est de fabriquer les collections Zara à partir de tissus 100% durables.
Également, un nouvel incubateur et accélérateur appelé « La caserne » verra le jour à Paris en 2020. Cette ancienne caserne de pompier sera dédiée à la mode « éthique et durable ». Il y aura à la fois des espaces d’exposition, des ateliers de fabrication, des espaces de bureaux, de showroom, de studios photo et aussi des salles polyvalentes pouvant accueillir des défilés. Mais ce n’est pas tout, il y aura également des rooftops, boutiques et même un restaurant végétarien privilégiant les circuits courts …

Concernant les cosmétiques, recharge et consigne sont les maîtres mots. La marque française coZie propose la « location » d’un flacon à 1, 50 € permettant de venir dans les points de ventes pour le faire remplir à vie ou alors de renvoyer le flacon grâce à un bon de retour gratuit. Ce dernier sera nettoyé et remis dans le circuit. La marque a également créé le concept de la doZeuse qui est la première machine de cosmétique en vrac!

Dans un autre registre Coca Cola a décidé de s’engager à récupérer 100 % des packagings d’ici 2025 en Europe. L’objectif est de mettre en place des infrastructures permettant de collecter les packagings usagés et de les recycler pour en faire de nouveaux. Coca Cola a d’ailleurs sortie sa première bouteille constituée en partie avec des déchets recyclés provenant des océans.

Les petits tips du quotidien.

Et à notre échelle, comment s’y retrouver dans l’univers écolo/éthique?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe des applications permettant davantage de transparence, notamment Good On You qui est un peu le Yuka de la mode. Il permet de connaître l’impact des marques sur l’homme, l’environnement ou encore le respect des animaux et des travailleurs.
Il existe également une application appelée Tookki pour un tourisme durable et responsable qui met en avant les initiatives locales. Elle permet la recherche d’un hôtel écolo ou d’un restaurant bio par exemple.
Ecocompare permet de savoir comment un produit a été fabriqué, si il est biodégradable ou peut-être recyclé simplement en scannant son code barre.

Les marques devront donc faire preuve de plus en plus de transparence dans leurs produits et services. En effet, l’attitude du consommateur est plus réfléchie, plus éthique concernant sa consommation.