Les nouvelles attentes en matière de bien-être au travail.

Le bien-être au travail et les millenials


Les salariés doivent faire face à une pression constante au travail. De plus, des changements organisationnels comme la modification des méthodes de travail ou des lieux de travail peuvent perturber.

 

Il faut prendre en compte les besoins de la nouvelle génération les «millenials» pour qui le bien-être au travail est l’une des préoccupations principales. Cette génération a besoin de reconnaissance et d’épanouissement au travail, d’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ce qui explique la croissance du télétravail.

Fini le management et les locaux trop « strictes ». Place à la communication bienveillante, aux open-space, aux espaces de co-working, aux flex office…
Cependant, les lieux de travail étant de plus en plus ouverts et partagés cela peut parfois limiter la concentration, augmenter les interruptions et engendrer du stress lié à la peur de ne pas réussir à respecter les délais fixés.
Cette génération semble porter moins d’intérêt au système de retraite et sera prête à privilégier l’entrepreneuriat si l’entreprise ne n’offre pas les conditions souhaitée.
Ils sont touche à tout et souhaitent davantage de formation pour s’adapter aux différentes mutations et éviter l’usure professionnelle pouvant causer des troubles physiques et psychologiques.

Comment impliquer les salariés ?

En organisant par exemple différents ateliers où chacun donne son avis et ses idées pour améliorer l’ambiance des bureaux, la communication interne ou d’autres thématiques susceptibles d’intéresser un maximum de personnes. Par exemple : un « atelier zéro déchet » pour apprendre à limiter ses déchets au quotidien.

Il est également possible d’utiliser un outil de mesure de l’humeur des salarié. Il permettra de détecter les problèmes et donc de mettre en place des actions permettant d’accroître le bien-être de chacun de manière ludique.
L’activité sportive régulière en équipe peut aussi être une bonne alternative. Pourquoi ne pas organiser des sessions de footing entre collègues ? ou des activités de « teambuilding » comme des épreuves d’équipe à la Koh Lanta, de la course d’orientation, construction de radeau, atelier de cuisine…
Tous cela permettra à la fois de se découvrir, de renforcer la cohésion de groupe et d’instaurer un bon climat social mais aussi de contribuer à la prévention des risques psychosociaux.

Concernant les Millenials, ils cherchent avant tout la prise en compte de leur « contraintes ».  Ils ont un réel besoin d’écoute.
Le bien-être au travail et la santé sont donc plus que jamais des enjeux primordiaux car ils représentent un réel levier de performance pour l’entreprise et un gage de compétitivité.