Le compte personnel d’activité qu’est ce que c’est ?

Définition du Compte Personnel d’Activité :

Le compte personnel d’activité permet aux salariés de réunir et d’accéder à tous les droits acquis au cours de sa carrière. Il regroupe le Compte Personnel de Formation (CPF), le Compte professionnel de prévention (CPP) et le Compte Engagement Citoyen (CEC).
Le compte activité est ouvert dès 16 ans pour toute personne qui exerce une activité professionnelle ou est à la retraite, est en recherche d’emploi ou dans un projet d’insertion et d’orientation professionnelle ou encore fait partie d’un établissement pour travailleurs handicapés.

Comment est-il composé ?

Comme évoqué si dessus, le Compte Personnel d’Activité est composé de trois dispositifs.

  • Tout d’abord le Compte Personnel de Formation (CPF)

L’alimentation du Compte Personnel de Formation se fait désormais en euros à hauteur de 500 € par an avec un plafond de 5000 € pour les personnes qualifiées et 800 € par an avec un plafond de 8000 € pour les personnes moins ou non qualifiées.Les heures de Droit Individuel à la Formation (DIF) seront également converties en euros. Le bénéficiaire doit inscrire le montant de ses droits sur son CPF avant le 31 décembre 2020 afin de ne pas les perdre.

Pour utiliser votre CPF :

La démarche se fait en ligne, il suffit de créer son compte directement sur www.moncompteactivite.gouv.fr L’ensemble des certifications éligibles au CPF y est inscrite, celle-ci est mise à jour régulièrement.
Également, une application verra le jour en fin d’année et permettra de connaître les droits acquis au titre du CPF et de choisir sa formation en toute autonomie. Le paiement se fera en ligne. Si les droits acquis ne sont pas suffisants  il sera possible d’auto-financer le complément ou de faire appel à des co-financements auprès d’organismes.

  • Le Compte Professionnel de prévention (CPP)

Chaque année, l’employeur est tenu de déclarer les risques professionnels liés à la pénibilité auxquels sont exposés ses salariés auprès de la caisse de sécurité sociale. Ces facteurs de risques ouvrent droit à des points cumulés sur le CPP pour chaque salarié.

Concernant l’alimentation du CPP, auparavant un point donnait droit à 25 heures de prise en charge des frais d’une formation. Désormais un point donne droit à  375 € de prise en charge d’une action de formation permettant l’accès à un emploi moins ou non exposé à des risques. Un plafond est fixé à 12€ de l’heure.
Selon le nombre de points cumulés, les salariés peuvent les utiliser pour financer une formation dans le cadre du CPF, financer une réduction du temps de travail par un passage à temps avec a rémunération ou encore pour majorer la durée d’assurance vieillesse et donc partir à la retraite avant l’âge légal.

  • Et enfin le Compte Engagement Citoyen (CEC)

Ce compte a pour objectif de recueillir et valoriser les activités d’engagement citoyen et permet l’acquisition de droits comptabilisés en euros inscrits sur le CPF. Il recense les activités de bénévolat, de volontariat ou de maître d’apprentissage.
Il est possible d’acquérir jusqu’à 240€ d’abondement du CPF par an par activité avec un plafond fixé à 720 €.
Le CEC peut encore être alimenté à la retraite dans le cadre du financement de formation dédié à l’acquisition de compétences nécessaires à l’exercice de leurs missions.
Tout comme le Compte Personnel d’Activité, il ferme au décès de son titulaire.

À savoir : Vous pouvez retrouver vos bulletins de salaires en version dématérialisés  si votre employeur actuel ou vos anciens employeurs ont souscrit à ce service auprès de l’un des opérateurs reconnus par le site moncompteactivite.gouv.fr
Également, sachez que si vous partez à l’étranger vos droits demeurent acquis jusqu’à la fermeture de votre compte personnel d’activité.