Travailler sa voix : 5 conseils

Comment se faire entendre, se faire écouter et surtout améliorer sa prise de parole grâce à sa voix lors d’un entretien, d’un rendez-vous ou encore d’une réunion ?

Pour communiquer, il n’y a pas que le message que vous souhaitez faire passer qui a de l’importance ; votre voix compte également. Il est en effet important de travailler sa voix avant pour s’affirmer à l’oral.

Voici quelques conseils pour travailler sa voix et donc pour apprendre à mieux communiquer.

  • Parlez fort

Parlez haut et fort pour vous faire entendre par vos interlocuteurs. Ne parlez pas dans vos dents et ne regardez pas vos pieds sinon ils ne vous écouteront pas. Il faut travailler sa voix en parlant fort et distinctement. Pas besoin de crier pour vous faire entendre, adaptez juste l’intensité de votre voix en fonction du nombre de personnes devant vous ; si vous êtes face à un groupe de personnes alors vous pouvez hausser le ton de votre voix.

  • Parlez lentement

Parlez à un rythme calme et posé. La rapidité ne va pas aider vos interlocuteurs à comprendre ce que vous avez à leur communiquer. Travaillez votre voix en parlant lentement, c’est de cette manière qu’ils intègreront plus facilement toutes vos informations. Attention tout de même à ce que votre présentation ne soit pas monotone !

  • Insistez sur les mots clés

comment travailler sa voixJustement, pour que votre intervention ne soit pas trop monotone, nous vous conseillons d’appuyer sur les mots importants que vous aurez à dire. Travaillez votre voix en accentuant le ton de votre voix, en soulignant les mots importants de votre discours ; comme si vous les disiez en MAJUSCULES. Vous allez donner de la vie à votre discours et vos interlocuteurs s’attarderont davantage sur vos mots clés.

  • Articulez

En articulant, vous allez être beaucoup plus compréhensible et net dans votre discours. Il ne faut surtout pas parler trop vite, cela risquerait de mâcher vos mots. Si vous articulez, vous allez apporter de la précision et donc de la compréhension. Articuler est indispensable lors d’une prise de parole !

  • Marquez des silences à la fin de vos phrases

Pour finir, vous pouvez également marquer des silences à la fin des phrases importantes. Un silence va vous aider à montrer l’importance de vos propos et va également permettre à l’interlocuteur d’avoir le temps d’imprimer dans sa mémoire ce que vous venez de lui dire.

Vous l’aurez compris, pour travailler sa voix il n’y a pas de secret : il faut pratiquer ! N’attendez plus pour vous entraîner et pour répéter plusieurs fois votre présentation orale en prenant en compte nos 5 conseils pour travailler sa voix.

Besoin d’un coaching sur mesure ? Découvrez nos formations web !