La reconversion : causes, dispositifs et actualité.

Auparavant,  on exerçait le même métier toute sa vie dans la même entreprise. De nos jours, on change plusieurs fois de métiers, on intègre plusieurs entreprises et parfois on a même plusieurs métiers en même temps.
Comme évoqué dans un précèdent article, les besoins de la nouvelle génération évoluent. Ils cherchent avant tout à se dégager du temps personnel afin d’avoir un réel équilibre vie pro/vie perso.
Les métiers évoluent également, notamment suite à l’automatisation, à l’utilisation d’intelligence artificielle, à l’instabilité de l’emploi…De ce fait de nombreuses personnes songent à se reconvertir ou ont déjà passé le cap.

Les causes principales de la reconversion

Quelles sont les causes principales de reconversion ?

      • L’impression d’avoir fait le tour de leur poste et l’envie de trouver du sens dans leur travail/redonner du sens à leurs actions
      • Trop de pression dans son poste actuel
      • Problèmes de santé
      • Désir d’une meilleure rémunération
      • Désir d’un meilleur équilibre vie pro/perso

Les principaux freins à la reconversion ?  

Tout d’abord, les personnes en projet de reconversion se posent beaucoup de questions et ne savent pas toujours par où commencer. Ils estiment qu’il y a un manque d’information et d’accompagnement. De même que la crainte principale réside surtout du côté financier :

auront-ils le droit aux allocations chômage ?L’incertitude du lendemain
les freine un peu également, on ne peut pas prévoir à l’avance si la reconversion sera une réussite ou un échec.Pour se lancer plus sereinement, ils ont besoin d’être orientés, de tester le métier, d’échanger avec des professionnels du secteur visé.

Mais aussi de faire un bilan de compétences qui viendra confirmer que leur choix est cohérent ou encore de suivre une formation.D’ailleurs, plus de la moitié d’entre eux choisissent une formation longue pour gagner en confiance face au défi que représente la reconversion. Cela leur permet à la fois de faire mûrir leur projet et de débuter leur réorientation.

Les dispositifs en matière de reconversion :

Afin d’être orienté, il est possible de faire appel au service du Conseil en Évolution Professionnelle (CEP). C’est un service gratuit et confidentiel qui conseille et accompagne les actifs (salariés, demandeurs d’emplois, indépendants…). Il vient en aide dans l’élaboration de votre projet et vous accompagne pour le réaliser tout en prenant en compte l’offre de formation et l’état du marché de travail de la zone dans laquelle vous vous trouvez.

Le site Moncompteactivite.gouv.fr vous permet d’identifier votre opérateur de CEP.

Il existe également le bilan de compétences qui permet de faire le point sur vos aptitudes, vos désirs, le métier que vous souhaitez faire et le métier que vous pouvez faire. Il peut être réalisé par tout actif auprès du Pôle Emploi, des missions locales, de l’APEC ou encore de Cap emploi.

Pour trouver un prestataire, vous pouvez vous rendre sur le site www.bilandecompetences.fr

Pour les salariés souhaitant changer de métier ou de profession, il est également possible d’utiliser le projet de transition professionnelle afin de suivre une formation longue certifiante. Il faudra pour cela mobiliser votre CPF de transition.

Enfin, créée en 2018, la reconversion ou promotion par l’alternance (Pro-A) a pour objectif de faciliter l’évolution ou la réorientation professionnelle. Elle permet aux salariés (en CDI, en contrat unique d’insertion, sportif ou entraîneur professionnel en CDD..), de suivre une formation en alternance dans le but d’obtenir une qualification ou une certification.

 Actualité démission-reconversion : 

Nouveauté en matière de démission, il sera désormais possible de bénéficier des allocations chômages à la suite d’une démission sous certaines conditions :

– Justifier de 5 ans d’activité salariée continue dans une ou plusieurs entreprises
– Avoir un projet de reconversion professionnelle présentant un caractère réel et sérieux
– Avoir formalisé son projet, avant de démissionner, dans le cadre d’un conseil en évolution professionnelle
– S’inscrire comme demandeur d’emploi dans les 6 mois suivant la validation de son projet par la commission.

Pour connaître les démarches et les conditions : https://demission-reconversion.gouv.fr/

Vous avez un projet de reconversion dans le domaine du numérique, n’hésitez pas à nous contacter à contact@eurateach.com ou au 0366722703 pour connaitre les modalités d’inscription à nos parcours labellisés Grande Ecole du Numérique : Chef de Projet Webmarketing et Développement Java Jee.