Management relationnel MOA / MOE

Le management relationnel est basé sur l’analyse et la stimulation permanente des compétences de chacun. Le manager doit établir des relations individualisées et interactives en vue de créer et d’entretenir des attitudes positives et durable à l’égard de l’entreprise. Pour établir et maintenir de bonnes relations il faut connaître son équipe, leur parler, les écouter, les récompenser et les associer tant que possible à la vie de l’entreprise. Le management relationnel est aussi un partage de connaissance entre les salariés afin d’avoir une vision plus large de l’environnement.

On note deux catégories au sein du management relationnel : la maîtrise d’ouvrage (MOA) et la maîtrise d’œuvre (MOE).

La maîtrise d’ouvrage ou maître d’ouvrage (MOA)

On appelle maître d’ouvrage (ou maîtrise d’ouvrage, MOA) la personne qui intervient en amont du projet. Ce maître d’ouvrage dot avoir une très bonne connaissance fonctionnelle du domaine dans lequel il intervient mais n’a pas forcément les compétences techniques liées à la réalisation du projet. De plus, il a pour rôle de fixer les objectifs du projet, proposer et élaborer des solutions. Il doit en outre, définir les coûts et les délais du projet.
Le maître d’ouvrage doit assurer de multiples tâches tout au long du projet. C’est-à-dire : validité, faisabilité, programmation, budget et modes de financement du projet, autorisations administratives, cahiers des charges, recrutement des compétences qui l’assisteront, validation des phases d’études du projet, lancement des appels d’offres, passations des marchés, suivi des opérations techniques et des dépenses, réception des ouvrages (étape juridiquement importante), etc.
Le terme maître d’ouvrage dans le contexte d’un projet de système d’informatique est responsable de l’efficacité de l’organisation et des méthodes de travail autour des systèmes d’information. Il fait appel à un maître d’œuvre (MOE) interne et/ou externe pour obtenir les produits (matériels, logiciels, services et solutions) nécessaires à la réalisation de sa mission.

La maîtrise d’œuvre ou maître d’œuvre (MOE)

On appelle maître d’œuvre (ou maîtrise d’œuvre, MOE) la personne qui intervient au niveau de la réalisation du projet. Ce maître d’œuvre établit les spécifications techniques à partir des instructions fonctionnelles fournies par le maître d’ouvrage. Il doit donc avoir une très bonne connaissance technique du projet sur lequel il travaille. La maîtrise d’œuvre est donc responsable des choix techniques afin de mener à terme la réalisation de l’ouvrage conformément aux exigences de la maîtrise d’ouvrage. Le maître d’œuvre a pour rôle aussi de désigner une personne qui sera en charge du bon déroulement du projet (maîtrise du projet), on parle alors de chef de projet.

La distinction entre maître d’ouvrage et maître d’œuvre est donc essentielle dans le déroulement du projet, car elle permet de distinguer les responsabilités des deux parties. En effet, il arrive dans certains cas que la maîtrise d’ouvrage délègue à la maîtrise d’œuvre des choix d’ordre fonctionnel sous prétexte d’une insuffisance de connaissances. Or seul le maître d’ouvrage est en mesure de connaître le besoin de ses utilisateurs. Une mauvaise connaissance des rôles risque ainsi de conduire à des conflits dans lesquels chacun rejette la faute sur l’autre. D’autre part, s’il est vrai que le maître d’œuvre doit prendre en compte les exigences initiales du maître d’ouvrage, il n’est par contre pas habilité à ajouter de nouvelles fonctionnalités au cours du projet même si cela lui semble apporter une plus-value au projet. Le maître d’œuvre est cependant chargé des choix techniques pour peu que ceux-ci répondent fonctionnellement aux exigences de la maîtrise d’ouvrage.
La distinction entre maîtrise d’œuvre et maîtrise d’ouvrage est encore plus difficile lorsque les deux font partie de la même structure d’entreprise.
Pour le bon déroulement du projet, il est nécessaire de définir clairement les rôles de chacun et d’identifier au sein de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’œuvre un représentant.

Enfin, il est essentiel d’établir un plan de formation permettant à la maîtrise d’œuvre et à la maîtrise d’ouvrage d’avoir un langage commun et de s’entendre sur une méthode de conduite de projet, de conduite d’entretiens ou de réunions, etc.

Ainsi, la formation management MOA et MOE animée par Tymate permet à chaque membre d’une équipe de mieux cibler les attentes de chacun (équipe, client, prestataire…) afin d’optimiser le traitement d’un projet.